Échanges (Nana du 06)

Discussions et échanges profonds ou légers...

posté le jeudi 15 octobre 2015

Les hirondelles, des petits oiseaux sympa ?

Pas si gentilles les hirondelles mâles... 

 

Sur cette photo, il y a deux hirondelles, l'une gît morte devant celle-ci,
ses ailes trainent à terre 

Bon, personne ne me surveille, tâtons le terrain... 

 

Dis voir "cocotte", tu ne voudrais pas faire un p'tit crac-crac, hien ?


Un petit coup, ça ne te fera plus aucun mal, hum... ?


Vous remarquerez la position caractéristique des oiseaux lors de leur coït 

Allez, bouge un peu, joue pas à "l'étoile de mer"...

 

Ici il y a 3 oiseaux, le premier arrive, le second crie en ouvrant le bec,
le troisième gît mort, on observe un bout de son aile sur la gauche 


Quoi, de la concurrence ? Attends un peu vieux,
tu vois bien que je n'ai pas fini...

 

Il s'agit du viol d'une hirondelle, gisant au sol, de nombreux mâles sont venus s'accoupler avec elle, bien qu'elle soit restée inanimée, puisque morte, drôles de zoziaux que ces oiseaux là ! Oh shoking !

Il existait une autre vidéo où on voyait un grand nombre de mâles se battre pour un cadavre d'hirondelle à terre, mais je n'ai retrouvé que celle-ci :
https://vimeo.com/13117922   

 

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

pouty88  le 31-10-2015 à 08:04:09  #   (site)

bonjour
oui c'est cruelle comme tout les animaux !
c'est la vie ...
mais bon
belle photos
oui je sais que les coprins chevelus ce mangent mais bon ,j'étais chez quelqu'un !
je mange des trompettes en ce moment en omelette c'est bon !
bonne journee
pouty

causons  le 19-10-2015 à 15:15:50  #   (site)

Lol tu crois que les hirondelles "pensent" ?
Non, tu te trompes, on voit bien qu'il copule, sa position est caractéristique, pour ceux qui connaissent bien les oiseaux, et la dernière image, si tu regardes bien, elles sont 3, le cadavre et les 2 qui se battent.
Il existait une autre vidéo où on voyait un grand nombre de mâles se battre pour un cadavre à terre, mais je n'ai retrouvé que celle-ci
https://vimeo.com/13117922
Les images que j'avais gardées se trouvaient sur le même reportage
Parfois on prête des sentiments humains aux animaux, mais faut être raisonnable, ce ne sont "que" des animaux, pas des humains

banga  le 19-10-2015 à 13:49:13  #   (site)

Bonjour pas sur de ton histoire moi qui connais bien les hirondelles , je dirai qu'elle essaye de la réveiller et ne veux pas croire à sa mort et sur la dernière photo c'est un des parent qui nourri son petit tu tiens d’où cette article ?de plus à regarder les photos se sont de femelles on dirai queue courte bien qu'il est vrai que l'hirondelle à des copulations extraconjugales fréquentes lol .

 
 
posté le jeudi 15 octobre 2015

Je l'adore, c'est mon préféré !

 

 

 

Je vous présente mon parfum préféré d’hiver, depuis de nombreuses années…

 

Habanita

 

"Depuis plus de 90 ans, créé en 1921, Habanita ensorcelle nos sens et traverse les âges entouré de mystère et de sensualité. 

Une fragrance intemporelle

 

Habanita nommé à juste titre "le parfum le plus tenace au monde" a tous les ingrédients pour rester un mythe intemporel.

On découvre un fond oriental, dans lequel le vetiver côtoie le patchouli et la vanille, de manière si subtile et douce que l’on a du mal à croire qu’il s’agit du même parfum. La note de fond a l’aspect poudré des talcs pour bébé, et évoque la note vanillée ambrée du papier d’Arménie, sans le côté sucré.

Il ne fait pas l’effet d’un parfum vieillot, mais plutôt d’une magnifique sensualité à fleur de peau, torride, provocant.

Un chef-d’œuvre de parfum pour femme


Comme les grands parfums de son époque, il recèle de nombreuses facettes : il bouge, se transforme et vous surprend au fil des heures. Pourtant, il ne se laisse pas apprivoiser facilement : les notes de tête empreintes de citron déroutent pour un oriental fleuri... c’est dans la suite qu’il dévoile toute sa splendeur, l’instant fugace ou le coeur et le fond se révèlent : tout est harmonie et volupté, rarement un parfum a laissé une telle impression d’équilibre, et de feu ardent. 

Habanita est un véritable kaléidoscope olfactif, car ses facettes sont multiples et changeantes. On y trouve un citron déguisé en réglisse ; une rose dont les pétales semblent découpés dans de la basane, une vanille pouvant sortir d’une cave à cigares ; un ambre digne d’une potion aphrodisiaque d’un apothicaire byzantin ; et bien d’autres senteurs encore... 

Un parfum pour femmes qui marque et invariablement se remarque, se dénote y compris dans le sens animalier du marquage olfactif." 

Depuis quelques années, je porte son "Eau de parfum" tout aussi présente, qui tient la journée entière, je l'achète en 1/2 L flacon alu réf : 05880 Habanita

 


Tags: #parfum
 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

causons  le 15-10-2015 à 18:21:37  #   (site)

Ben si, il fait souvent tourner "les têtes", pour un p'tit coup de nez, surtout dans le tram, on me demande son nom... smiley_id239909

Le radin  le 15-10-2015 à 16:15:27  #

" Depuis plus de 90 ans, Habanita ensorcelle nos sens..."
Alors, tu as plus de 90 ans ?

banga  le 15-10-2015 à 11:47:03  #   (site)

Bonjour ben ça m'à l'air d’être un très bon parfum au odeurs enivrantes lol le principal c'est qi'il ne fasse pas tourner la tête hi hi , je plaisante , très belle présentation , ici temps frisquet passe un bon après midi @+

 
 
posté le lundi 12 octobre 2015

L'érotisme, poésie

 

 

L’érotisme.

C'est un mot délectable habillé de bas noirs,
Des dessous lumineux rangés dans le tiroir
Ton sourire attentif en caresses du soir
Un murmure évoqué qui s'appelle l'espoir.

L'aventure commence à partir de ce terme
Une splendide errance entre tes fesses fermes
Un contact très doux de nos deux épidermes
Et ce tendre échange de deux passions en germe.

C'est comme un abandon mais sans la démesure
Une ligne de faille entre nous et l'azur
C'est nos souffles si chauds luttant contre l'usure
Ou des soupirs lents venus de ma masure.

C'est là, ton corps nu habillé de rosée
Et ma langue perdue voulant se reposer
Des parfums délicats et savamment dosés
Un chaleureux frisson que je t'ai proposé.

C'est enfin nos deux corps accédant au plaisir
Dans un spasme serein, terme lent du désir
Une promesse de vent nous léchant à loisirs
Bénissant le destin qui a su nous choisir.

 

LOQUINET le 24/08/2008


 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

banga  le 12-10-2015 à 12:04:00  #   (site)

Bonjour c'est très beau ce poème tout en douceur lol pour les girafes non ce ne sont pas de véritables cornes en fait ; ici il ne fait pas très chaud en ce début de semaine , je te souhaite une très bonne semaine @+

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article