Échanges (Nana du 06)

Discussions et échanges profonds ou légers...

posté le mercredi 07 octobre 2015

Les fourmis et leur hôte, l'acacia

Les fourmis et leur hôte l'acacia 
Je m’intéresse peu à l’économie mondiale, encore moins à la politique, moi mon truc c’est la nature, les animaux, les insectes et les plantes ; tout ce qui est observable en temps réel lors de mes balades en forêt ou dans le jardin de mon ami où je me rends régulièrement…
Mes lectures me font découvrir  d’extraordinaires associations pour les insectes entre eux, mais aussi avec certains végétaux…
Les colonies de fourmis avec l’acacia en Afrique… Incroyable, mais vraiment génial ! Les plantes auraient-elles une forme d’intelligence ? Surtout dans la famille des acacias, puisque le mimosa pudica réagit visiblement quand on le touche ici :
https://www.youtube.com/watch?v=BLTcVNyOhUc  

Ainsi que les plantes carnivores ici :
https://www.youtube.com/watch?v=5qlARHkNn54
Et
https://www.youtube.com/watch?v=yJjIUckS7CY  


L'acacia africain a besoin de défenseurs, contre les herbivores que ses épines n'arrêtent pas, contre les plantes qui viennent pousser trop près de lui, contre les chenilles ou autres petites bestioles qui viennent grignoter ses feuilles.

Défenseur, c'est donc le rôle que les fourmis ont endossé en échange du gîte et du couvert. Le couvert est constitué par du nectar sucré et de minuscules nodosités riches en protéines et en lipides que l’acacia offre aux fourmis, celles-ci tolèrent  dans une certaine mesure les colonies de pucerons, qui comme nous le savons, sont les vaches à nectar des fourmis. Tandis que le gîte se matérialise par les épines creuses, ou certaines cavités aménagées dans l’écorce de leurs hôtes où les fourmis installent leurs colonies

Pour leur part, les fourmis attaquent impitoyablement les herbivores qui veulent se nourrir de la plante et sont d'une efficacité si redoutable qu'en Afrique, même les éléphants se détournent des acacias, tant ils craignent les morsures de ces fourmis agressives qui les protègent !
 
L’acacia/France, fait de même, sauf qu’aucun animal sauvage ne le broute (à part quelques dinosaures régnant en maîtres et qui savent user de ruses), d’où l’idée de cette métaphore en comparant avec notre situation actuelle en France, les fourmis/profiteuses que l’acacia/France encourage et attire par ses "oboles sucrées" et ses "habitats bien agréablement aménagés", ne reçoit en échange qu’une augmentation démographique et des animations en "joyeux feus récréatifs d’été".
Est-ce le seul bénéfice que l’acacia/France puisse espérer en contrepartie… ( !?)

Ouille ! Je n’y connais pas grand-chose en économie Nationale, mais ce que je sais, c’est que si un placement, contrairement à fructifier, se bouffe lui-même par des taxes qui se multiplient et s’ajoutent, ça ne doit pas être très intelligent de ne pas rapidos retirer ses billes…
Comprenne qui voudra ou qui pourra…
 
 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

banga  le 07-10-2015 à 23:33:11  #   (site)

Bonsoir l'ami oui le zoo de Beauval est très grand et beau bon il se trouve dans le centre de la France à st aignant pas très loin ou je suis en ce moment en escapade .
Oui moi perso je pense que la nature , les plantes , les insectes et autres ont forme d’intelligence car souvent elle vie en symbiose et harmonie pour notre bien car tout est lié sauf que nous les humains nous sommes les destructeurs de tout ça , bref c'est mon opinion personnel , un bel exemple de la nature et les oiseaux je citerai Les colibris c'est extraordinaire comme oiseaux ton article est passionnent et la nature est très bien faite , je te met le lien d'un blog ami ex blogorama lol oui il est très doué pour les photos d'insecte et aussi un passionné http://micromick.eklablog.com/pour ce qui est des taxes qui bouffent les taxes c'est quotidien en ce moment , passe une bonne fin de soirée amitié.

 
 
posté le vendredi 02 octobre 2015

Les errances du Boudeur

 


 

Les errances du Boudeur                          

Toi le diable Boudeur
Mes sens tu enflammes
À une mer en fureur
Tes vers me condamnent

Par ma dune explorée
Tes errances te damnent
Et rendent accueillants
Les rivages de mon âme

Une âme délicate
Qui embaume la vanille
De ces parfums sucrés
Qu’on rencontre dans mon île

Elle attire ton voilier
Au mat fier et dressé
Arborant pavois d’or
Mais bien loin de son port.

Ses voyages le dirigent,
Il découvre mes contrées,
Honorant au passage
De sauvages vallées,

Mat dressé par le vent
Et les embruns salés,
Il pénètre mon port,
Se pavane et se glisse,

Déversant ses trésors,
Sur mon quai brûlant
Que les marins blasés
Arpentent en beuglant.

Entre les vergues folles
Qui plantent le décor,
Des sueurs et du stupre
Il se repose confiant,

De tant de courses folles,
Sur ces mers habitées,
Par des îles ignorées
Qui lentement s'étiolent,

Gardant l’unique espoir
Afin de recevoir,
La chaude et mâle obole
De ce grand voilier noir.

Ecrit par Nana le 02/05/2007

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

banga  le 06-10-2015 à 14:00:12  #   (site)

Bonjour merci d’être passé sur mon blog et de m'avoir mis ce petit lien de cette humoriste actrice que j'aime bien je ne connaissais pas ce ZOO (rires ) mais bon si tu regardes mes articles précédents sur le zoo de Beauval eh bien quand j'y suis allé j'ai pu assisté à quelques ébats lol , les tortues , les kangourous , bon ils étaient tous séparés on à évité le pire h hi bref encore merci de ce lien , je vois que ton blog est bien compilé et parle de beaucoup de choses intéressantes et notamment ce poème très bien écris , je te souhaite un bon après midi et fin de semaine @+

 
 
posté le jeudi 01 octobre 2015

Les copines de la mouche du coche

 


 

Je déteste les mouches…

Celle qui inlassablement vous harcèle quand vous faites votre sieste dehors à l’ombre, avec ses yeux rouges à facettes qui semblent guetter le moment propice où elle se posera sur votre nez, mais ce n’est pas la pire, un coup de tapette, et on l’écrabouille.

Celle qui dépose ses crottes brunes sur vos miroirs ou vos rideaux blancs, qui tourne en rond avec ses copines sous le lustre ou dans un rayon de soleil, sale bestiole… Un jet de bombe anti-insectes-volants, et elle s’écroule foudroyée !

Celle qui vit grâce aux bouses et crottes de tout gabarit, brun-clair, étroite, haute sur pattes, discrète, avec ses deux petites antennes entre les yeux, c’est la mouche-à-merde, pas embêtante pour deux sous, elle ne nous importune pas et reste sur son "tas" elle, tant mieux !

Non, la pire c’est la grosse mouche bleue bruyante bzzz…, avec une tête de masque de carnaval, on la traque bombe en main, mais elle se dissimule, se cache, on l’oublie pour un temps, puis elle revient en catimini déposer ses "cadeaux sournois", un vrai cauchemar, qui n’aime que la charogne nauséabonde où elle adore se vautrer, propageant de-ci, de-là bêtement de funestes maladies, rien qu’en se posant…
Guettant de ses yeux globuleux de futures proies à infester de ses œufs malveillants, qu’elle distribue par paquets compacts… Beurk !
Propageons, propageons se dit-elle, il en restera toujours assez pour continuer à pourrir les environs…

C’est ainsi, que des "trucs" malveillants, se comportant comme des mouches, sèment et diffusent leurs… ben oui, quoi donc ? (Je ne saurais qualifier ce besoin, qui apparemment leur est nécessaire pour exister), comme la mouche bleue dépose ses œufs pour perpétuer son espèce ! Bzzz… bzz… bz…

Je recherche des moyens efficaces, pour ne pas les attirer, quels genres de défenses  utilisez-vous ? 

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

banga  le 09-10-2015 à 22:08:42  #   (site)

Bonsoir met un coup de Baygon bleu ou Malwarebytes Anti-Malware ça ira beaucoup mieux pour tuer ou éliminer les trucs malveillant lol c'est vrai que les mouches sont énervantes parfois tu as très bien fait le résumé ,ici le temps est beau mais pas très chaud , je te souhaite un très bon week end amitié.

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article